mardi 4 octobre 2011

c/m


4 commentaires:

  1. "c" : ma chère "m" comme tu ne me dis rien…
    Je fais suivre le fil de nos pensées… gabon/bonanit/bonnenuit/buenasnoches

    RépondreSupprimer
  2. "c" : pour suivre le fil…
    je retire le mur avec son œil aveugle…
    et fais le passage de l'été à hiver qui commence
    à s'en aller…
    où est-tu?

    RépondreSupprimer
  3. chère "c", la glace et brisée par la poussée de l'herbe tendre et de tendres porcelets nains font une sieste à Jardiland. Je suis là! Continuons!

    RépondreSupprimer
  4. "c" : los cochinillos dormiditos estan… Tu est là, je suis là mais il manque quelque chose pour reprendre le chemin.… ou on peut imaginer un saut… pour retrouver un autre fil à jouer?

    RépondreSupprimer