mardi 19 juillet 2011

c/m


4 commentaires:

  1. "c" : un peu de Federico… pour notre "grenade"
    La granada es la prehistoria
    de la sangre que llevamos,
    la idea de sangre, encerrada
    en glóbulo duro y agrio,
    que tiene una vaga forma
    de corazón y de cráneo.

    RépondreSupprimer
  2. "c" : …mon cœur saigne comme une grenade éclatée. [yoko ogawa]

    /Toujours ces images parallèles entre l'imaginaire "gitan" et le "nippon"/

    RépondreSupprimer
  3. sangre viejo y leche nuevo

    RépondreSupprimer
  4. sang et lait en castillan s'habillent en genre feminin…
    "La sangre vieja y nueva leche"
    mais en fait ça parle de nexos sin género…

    RépondreSupprimer